Faby est née au début de l'automne à Paris l'année des barricades et est, sûrement, le fruit d'un amour interdit en cette période si controversée.

 Elle fut abandonnée avec sa sœur jumelle bébé, confiée à la Ddass puis adoptée dans une famille où elle a ressentit son enfance comme celle d'une "Cosette"…
Elle est élevée dans un milieu très bourgeois, plein de convenances mais elle le ressent totalement démuni de sentiments. Faby a la chance de vivre dans une famille néanmoins musicienne alors elle se consacre à corps perdu dans la musique. Elle pratique le piano et le violoncelle avec passion dans un conservatoire municipal. Son souhait d'enfant est d'être concertiste mais pour des raisons de conflits familiaux, elle cessera toute activité musicale à l'âge de 14 ans.

        Elle fréquente dès lors toutes sortes de lieux musicaux, piano bars, concerts…
A l'occasion d'une de ses soirées musicales dans les années 90, elle rencontre un pianiste se produisant dans les piano-bars. Il lui propose de se mettre au piano, ce qu'elle fait progressivement puis, avec confiance, elle chante.
Il la pousse alors à nouveau vers sa passion première.


Dès lors, Faby prendra des cours de chants à Pleyel avec Jean Laforêt qui saura la révéler...

        Elle commence à chanter dans les piano-bars avec un pianiste. Au hasard d'une rencontre, elle croise Stéphane Maillot, auteur-compositeur-interprète (Chico et les gypsies, Sheila, les Forbans…) qui lui signera dès lors ses musiques.
       

Elle confie à sa sœur jumelle, sa complice de chaque instant, l'écriture de ses chansons. Sa sœur s'adonne depuis sa plus tendre enfance à l'écriture, elle est entourée par Jean-Pierre Rosnay (Club des poètes, émission poétique sur Europe1) poète ami d'André Breton, Jean Cocteau, Max Jacob. Sa sœur est médium et auteur de plusieurs articles de voyance de " Numérologia ".
De cette complicité naissent des textes très proche de la personnalité de Faby et de sa fibre artistique.
       

Elle fait plusieurs scènes ouvertes : demi-finaliste du Tremplin de la Chanson Française de l'Association Charles Trenet au Canotier du Pied de la Butte à Paris, vice-lauréate d’une rencontre Franco-Québécois à l'Okawa présidé par Patrick Adler.
        Elle multiplie les petits concerts dans les restaurants, piano-bars, les soirées privées, parfois accompagnée d'un pianiste ou d'un groupe (Yf…).

 


        Elle sort en juin 2003 son premier album " Authentique " dans lequel elle nous fait partager l'univers de ses 12 titres originaux.
Ses chansons parlent essentiellement d'amour. Sa musique est teintée parfois de rythmes ensoleillés (" Y'a pas de mal à s'faire du bien ", " Animal "…) mais aussi de mélodies douces (" Authentique ", " Peu importe comment ").

 

        Juin 2006, émission spéciale « nouveaux talents » à Yvelines Radio.

Diffusion de son titre « peu importe comment » parlant de l’homosexualité sur Radio-Primitive.

Soutien de l’association « Tasse deThé »,« Lesbienraisonnables » et « Plume et couleurs » et mise en ligne de ses titres sur le net.

       

Enregistrement télé  sur LOCALE TV, émission Prostar show, 27 juillet 2006.

 

        Emission de radio « paroles et chansons » sur Radio Aligre 93.4 (radio parisienne) le 15 septembre 2006, présentée par Pierre Esperbé, journaliste et écrivain.

       

Faby travaille actuellement à l’écriture de son deuxième album où bien sûr elle reste auteur ainsi que sa sœur jumelle, mais la venue de nouveaux auteurs et compositeurs enrichissent son univers. Ses textes sont également moins consensuels avec un engagement plus affirmé sur certains sujets comme l’homosexualité…

 

 

Tel : 06.15.31.21.32.

        perier_fabienne@hotmail.com

https://www.fabyofficiel.com/

 

Portraits d'Artistes