Gaël Chatelain

un clic pour achter le livre

Moi... en quelques mots...
Je suis né il y a 38 ans à Grenoble.

Depuis toujours, je mène de front deux activités, l'une artistique, l'autre moins.
Diplômé d'école de commerce, je suis actuellement DGA des Régies du Groupe NRJ mais,
depuis que je travaille, dormant très peu, je consacre énormément de temps à la musique et à l'écriture.
Coté musique, j'ai fait des musiques de publicité (Orange, L'Oréal, EDF...) de défilés de mode (Chanel),
des chansons (je suis édité chez Universal Publishing). Depuis l'age de 7 ans,
la musique est une préoccupation quotidienne. Je joue de toutes sortes de claviers,
de la guitare, de la basse, du Luth etc etc.

Côté écriture, j'ai découvert le plaisir de raconter des histoires il y a cinq ans.
Une succession de hasards et de rencontres a fait que j'ai été publié en Janvier 2008
chez Michel Lafon. Le blog de mon roman (http://www.facebook.com/gael.chatelain)
rassemble plus de 1600 personnes à ce jour... c'est le Groupe le plus gros concernant un roman
sur Facebook en France ! Vous pouvez y accéder par le biais de mon profil facebook.

Au même titre que la musique, je cherche à créer des histoires populaires mais qui renvoient à des
questions plus profondes. Un peu comme le cinéma anglais sait parfois le faire (Full Monty),
je cherche à traiter de questions très sérieuses sous couvert de légèreté.

Professionnellement, je suis également un touche à tout, par désir de découvrir,
d'apprendre, de ne jamais m'ennuyer. J'ai été prof pour des BTS issus de quartiers défavorisés,
compositeur freelance, chef de produit, créateur d'entreprise financé par le Ministère de la Recherche,
Directeur Commercial chez TF1... et petit à petit, je me créé une expérience qui me construit.

Personnellement, la bio ne serait pas complète sans parler de mes deux bébés,
Zacharie et Solal... 1 an et 10 ans, fils de la même mère, avec une séparation de
4 années entre les deux. A 38 ans maintenant, je réussi à gérer mon envie de mouvement
perpétuel et de découverte d'autres chemins sans pour autant devoir tout reconstruire à chaque fois.


Si je devais finir de me résumer, j'aurais adoré être le Solal du roman de Cohen...
et je crois que, à ma manière j'en suis un qui aurait découvert que la raison est parfois bonne conseillère.


Quelques mots qui résument les solitudes additionnées...

Isabelle, femme célibataire, bien dans sa peau, prend le métro chaque matin à la même heure...
et elle observe, elle imagine la vie de ces gens qu'elle croise : riches, pauvres, heureux,
cassés de la vie, jeunes, vieux.... son existence est sereine, réglée comme du papier à musique.
Elle est pédiatre, habite dans un bel appartement, ne se prend pas la tête
sur sa "non maternité"... tout va bien...
Dans son entourage, sa jeune soeur, mariée, 2 enfants, femme au foyer et sa meilleure
amie, Sophie, 35 ans, délurée... les solitudes additionnées raconte
l'histoire de ces trois femmes, et comment ces vies vont être radicalement
changées par le suicide d'un homme, un seul... sans qu'elles
n'imaginent un seul instant avoir cette partie de leur destin en commun.

Un (petit) brin de Lelouch, un (gros) poil d'humour anglais,
un (énorme) zest de cynisme... c'est la recette de ce roman...

Pour communiquer vos impressions à Gaël Chatelain :

Pour ťcrire ŗ GaŽl Chatelain

Portraits d'Artistes