Les arts graphiques - Jacqueline Girard

Autoportrait
Autoportrait

Je suis née avec la passion, celle des arts en particulier.
Très jeune, à l'âge de cinq ans, je jouais dans la boue
avec laquelle je fabriquais des figurines de toutes sortes que je mettais
à cuire dans le fourneau de la cuisinière.
Je m'intéressais aux mares d'eau habritant des tétards
que je recueillais dans des pots vitrés. Pour mon âme d'enfant curieuse,
la nature présentait des spectacles pour moi fabuleux.

J'avais l'habitude de me promener dans les vastes champs de blé
et de m'y endormir. Blonde comme les épis, ma mère me cherchait
inquiète. Aussi pour lui permettre de me repérer dans les champs,
elle avait l'habitude de me coiffer d'une boucle rouge.

J'aimais cueillir les fleurs sauvages, composer des bouquets parsemés de
couleurs rouge, jaune, orange et bleue.

J'ai vécue une vie intense dans la nature et richement colorée.

Je suis née sur la Côte-Nord, aux Bergeronnes,
village près de Tadoussac au bord d'une partie du fleuve St-Laurent
très fréquentée par la baleine bleue.
Le pays de mon enfance est aussi celui de Gilles Vigneault,
ce poète chansonnier si connu qui y a puisé l'inspiration
de nombreux poèmes et chansons telles «Les bouleaux de la
rivière Mingan», «J'ai pour toi un lac» et
«La Manicouté», des chansons si magnifiques et décrivant
admirablement les paysages de la Côte-Nord.
J'espère que mes pinceaux pourront transmettre à leur tour un peu de cette poésie.

Je demeure maintenant depuis plusieurs années dans la
région de Montréal où j'ai étudié
en arts à l'École des Beaux-Arts Saydie-Bronfman.


Jacqueline Girard ne semble plus posséder de site Internet.
Si vous avez des informations à son sujet, merci de bien vouloir me contacter :

des nouvelles de Jacqueline Girard?

Portraits d'Artistes