Portraits d'Artistes

Là où l'on aime, il ne fait jamais nuit.

Née dans un petit village de Charente Maritime, j'ai fréquenté les demoiselles de Rochefort, les filles de La Rochelle, j'ai goûté aux huîtres de Marennes, j'aime le pineau des Charentes, le cognac, les cagouilles...

Tombée dès l'enfance dans la magie des mots et leurs jeux subtils, l'adolescence me fait connaître mes premiers vrais émois poétiques, dont la trace aujourd'hui encore, se retrouve sur les lignes de cahiers d'écolière, oubliés au fond d'un tiroir.

A 20 ans, je découvre les textes de Paul Eluard, Jacques Prévert, Pablo Neruda et aussi Georges Brassens, Jacques Brel, Georges Moustaki, Maxime Le Forestier, Julos Beaucarne, Léo Ferré, et plus tard Jean-Jacques Goldman, Francis Cabrel, Julien Clerc, Dan Ar Braz...

Le bac en poche, je rejoins la grande « famille de l'Armée de l'air », déjà des ailes, pour un poète en devenir… Première affectation à Paris, métro-boulot-dodo-accro-à-cran durant 12 ans au Ministère de l'air. Où je commence sérieusement à en manquer… D'air, justement ! Car je rêve par-dessus tout d'espace, de lumière... Et de temps pour mes rêves… Enfin mutée à Salon de Provence sur la Base Ecole de l'air en 1992, je me réveille (me révèle ?) à quarante ans pour écrire à nouveau des textes inspirés par la Provence et participer à des concours poétiques nationaux et francophones. Premiers prix, premiers textes publiés, récompenses juste pour jouer avec les mots !

Après 22 ans de bons et loyaux services, je commence une nouvelle existence, un autre parcours du combattant, croyez-moi ! Retour à la vie civile, pour un petit soldat qui ne verra jamais d'ennemi, je troque définitivement mon fusil pour une plume et les seules victimes sont les feuilles de brouillon que je froisse. Revenue au pays natal depuis septembre 2003, je redécouvre cette belle région de terre et d'eau, pour marier de nouvelles rimes et ouvrir mon site internet.

Site internet : Le Monde de Poetika

Me contacter