RigoloClic
Les photographies de RigoloClic témoignent.

RigoloClic en voyage, RigoloClic en tongues à la plage, RigoloClic en fuite devant un rhinocéros qui le charge, RigoloClic ébahi devant la beauté sublime (et sauvage) de la nature, RigoloClic en érection devant ses modèles (nus), toutes ses photos portent en elles un peu de lui-même.

La diversité de son témoignage émeut. Et nous touche. Et nous dérange.

Ses photos traduisent, indéniablement, un regard parfaitement maîtrisé, une sérénité devant l'Œuvre divine (l'Œuvre divine c'est vous, c'est moi, c'est la nature qui nous entoure, c'est la tempête et c'est aussi l'aridité des déserts. Notamment).

En ce sens, les œuvres de RigoloClic agissent comme des œuvres dans l'Œuvre.

Qui provoquent des interrogations.

Auxquelles il se garde cependant de répondre (Pudeur ? Respect ?)

La réponse est (peut-être) sur son site personnel, quotidiennement visité des dix-huits coins de la planète.


Retour à des choses plus sérieuses
 

Portraits d'Artistes